Hoplà c'est-parti!

Hoplà c'est-parti!

Marrakech version Club

 

 

La ville rouge, contre toutes attentes a su nous séduire !

Lors de ce voyage nos sens ont été bouleversés. Quant à nos aprioris, ils ont disparu.

 

La cité Impériale fondée sur ces terres arides, il y a plus de mille ans, au pied des montagnes de l’Atlas vous garantit un dépaysement total !

 

IMG_20190917_192507.jpg

 

 

L'hospitalité marocaine n'est pas un mythe ! Ils savent recevoir et vous flatter.

Aussi surnommée Arnakech! Il serait dommage de ne résumer cette ville qu'à cette expression. Notre expérience sur place en est la preuve, il ne faut pas généraliser ! Nous avons rencontré des gens bienveillants et ravis de nous faire découvrir leur culture sans pour autant vouloir nous quémander de l’argent !

Il faut aussi prendre conscience, que même si vous voyez de beaux palaces, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Il va de sois,  que certaines personnes vont tenter leur chance auprès des touristes !

Les marocains sont taquins et j'avoue avoir était prise au dépourvu par quelques remarques déplacées. L'essentiel est de ne pas se formaliser car de toutes évidences la culture est peut-être  différente de la vôtre !

 

 

 

La Médina

Encore encerclée de ses remparts pittoresques, la cité médiévale est encore dans son jus. Le centre historique abrite de somptueux palais, un labyrinthe de ruelles, des passages et des oasis secrets !

Les marchands transportent leurs marchandises avec des roulottes tirées par des ânes, les mobylettes circulent dans le souk malgré le bain de foule. Les cris des commerçants vous interpellent, les rabatteurs vous courent après ! C’est un vrai bordel organisé ! En tant que français, il est peut-être difficile de garder son calme. Pourtant, nous constatons qu’il est tout à fait possible de rester zen dans un tel endroit en respectant quelques règles simples.

Gardons toujours à l’esprit que vous êtes en vacances et qu’il est inutile de se stresser pour si peu ! Et si vous souhaitez à tout prix éviter la foule, partez explorer les rues de la Médina avant 10 du matin ! Profitez de ce moment sans circulation pour vous perdre dans ses ruelles étroites et capturer en photo l'authenticité des lieux.

 

 IMG_20190918_134953.jpg

 

 IMG_20190918_132746.jpg

 


IMG_20190918_150828.jpg

 

 

Place Jamaa el Fna

Dans la ville qui ne dors jamais, la nuit tombe toutefois, la Médina ne  désempli pas. Les habitants ont pour habitudes de s’y retrouver jusqu’à très tard.

C’est depuis une terrasse en hauteur qu’on réalise le mieux l'effervescence de ce lieu de rencontre très animé ! des centaines de gargotes recouvrent la place pour envahir l'espace d'odeurs irrésistibles. Le son enivrant de la kamanja (guitare marocaine) fait vibrer l'atmosphère.

 Vous y croiserez les troubadours, les dresseurs de singes et de serpents qui se donnent en spectacle !

Eviter au possible de prendre les gens en photo afin d'éviter l'extorsion. 

Profiter de cette occasion pour boire un jus frais directement aux stands : 4 Dirham.

 

 IMG_20190916_214626.jpg

 

 

Autour de la mosquée Koutoubia (interdit aux non musulmans)

 

Entrez dans cette imposante et belle mosquée est réservé aux Musulmans mais rien ne vous empêche de vous balader dans ses jardins pour profiter d'un peu de fraîcheur.

 

Mitraillez de photos le Palais Bahia !  

 

Dans le quartier d’Al-Mallah, ce chef d’œuvre architectural Andalou-Marocain du 19 -ème siècle, reflète le savoir-faire Marocain. Ses matériaux et ses couleurs vives sont un vrai régal pour les yeux !

Appelé ainsi en honneur à son épouse préférée, Le Vizir Ahmed Ben Moussa fait construire le palais par les meilleurs artisans, malheureusement pour lui, il ne verra pas le Palais achevé de son vivant

En 1912 le palais devient la résidence du General Français Hubert Lyautey lors du protectorat français pendant la première guerre mondiale ! Il y apporte plus de confort et de modernisme comme l’électricité et la vligne téléphonique.

La grande cour ornée de 52 colonnes en bois est éblouissante !

Autres lieux que j’aurais aimé voir pour admirer l’artisanat Marocain :

Le Musée des confluences : rénové en 2017

La Medersa Ben Youssef : Ancienne école coranique

 

 

IMG_20190918_142653.jpg

 

 


IMG_20190918_143715.jpg

 

IMG_20190918_141300.jpg

 


IMG_20190918_144427.jpg

 

La Pâtisserie des Princes!
 
Moi qui croyait que seul les français et Italiens maîtrisait cet art, je m'en repenti ! C'est dans cette pâtisserie que vous trouverez les bouchées sucrés les plus délicates et gourmandes!
Les cornes de gazelles  sont d'une telle finesses, le makroud aux dattes, d'un fondant incroyable, un plaisir gustatif inoubliable!  Rapportez en chez vous pour partager avec nos proches, bien que je vous allez probablement vous battre pour la dernière bouchée

 

Souk or not Souk

Nous avions une idée très précise des souvenirs qu'on aimerait rapporter chez nous ! 

Devoir négocier ne me dérange pas ! Ce que je déteste cependant, c'est qu'on me force la main. Ces dernières vacances de l'année devaient nous permettre de lâchée prise, donc plutôt que d'aller se perdre dans le souk nous nous sommes rendus à l’Etablissement BOUCHAIB, Complexe étatique de l'Artisanat.

Aucune négociation n'est de mise ! Tous les prix sont affichés et on y trouve toutes les merveilles du savoir-faire marocains sur plusieurs étages. Service à thé, verres Beldi, Miroirs aux cadres en bois travaillés, tenues traditionnelles etc...

Oussama s'est pris le temps de nous expliquer de quelle tribu venait chaque style de tapis en prenant compte de notre budget afin qu'on puisse trouver notre bonheur !

Nous sommes repartis avec nos tapis berbères, le paquet final fait la taille d'un bagage à mains pour simplifier le transport en avion jusqu'à chez nous.

Si vous désirez également remporter chez vous un beau tapis artisanal et que vous n’avez pas peur d’affronter le labyrinthe du Souk voici une adresse où je comptais aller avant de connaître l’existence du Complexe de l’Artisanat.

 Dar Mejbar
N°24 rue Assoual, Médina Amssaffah

 

Non loin, se trouve Les Tombeaux Saadiens mais nous avons fait l’impasse car nous étions trop de bonne humeur pour explorer un tel endroit !

 

 IMG_20190916_211947.jpg

 


IMG_20190916_212942.jpg

 


IMG_20190916_213012.jpg

 

 

Palais El Badi,

 

Situé à l’est du quartier de la Kasbah. Plus connu pour être la scène du festival du « Marrakech du Rire »

 

  

 

 

Parce qu’on ne roule pas sur l’or !

Juste pour boire un verre (et regarder à l’intérieur)

 

Café de France Boire un thé à la menthe (150 Dirham) parfait pour le coucher du soleil Place Jamaa el Fna

 

Le Royal Mansour et la Mamounia sont les plus vieux, typique, et beaux hôtels de la ville.

D’ailleurs la Mamounia a été élu plus bel hôtel du monde en 2018. Nous aurions bien voulu y faire un tour, sauf que celui-ci était privatisé à l’occasion d’un mariage !

 

Henna Café, un café associatif dont les revenus sont reversés à différents projets caritatifs marocains. C’est l’endroit pour se faire faire un tatouage à l’Henné !

 

 

 

 

 

La Pâtisserie des Princes!
 
Moi qui croyait que seul les français et Italiens maîtrisait cet art, je m'en repenti ! C'est dans cette pâtisserie que vous trouverez les bouchées sucrés les plus délicates et gourmandes!
Les cornes de gazelles  sont d'une telle finesses, le makroud d'un fondant incroyable, un plaisir gustatif inoubliables!  Rapportez en chez vous pour partager avec nos proches, bien que je vous probablement  que vous allez vous battre pour la dernière bouchée!

 

 

 

 Quartier de Guéliz.

 

 Situé au nord-ouest de la médina, Guéliz est le quartier chic de Marrakech. Le contraste entre ce quartier et la Médina est assez impressionnant. Pas de brouhaha ou d’agitation, beaucoup d’Hotels, des boutiques de luxe et des boîtes de nuit

 

JARDINS MAJORELLE 

Pourquoi Majorelle ? Car le fondateur de ce jardin était tout simplement le peintre français Jacques Majorelle, qui y a élu domicile dans les années 30 et y a créer une oasis de plus de 300 espèces de plantes différentes. Les lieux sont à l'image de l'artiste par la couleur bleu cobalt qu'on appelle désormais le bleu Majorelle ! Du bleu Majorelle dans les allées, sur les fontaines à eaux, sur les vases. Ce luxuriants jardin tropicale et paisible est constitué de bougainvilliers, cactus, palmiers, jasmins, lotus, cyprès, bambous et d'une magique villa Art déco de style mauresque, très avant gardiste à l'époque de sa construction.

 

Ouvert au public en 1947. Le jardin est laissé à l'abandon au décès du peintre en 62.

En 1980, celle-ci est repries par le couturier Yves St Laurent et son compagnon l'homme d'affaire, Pierre Bergé. Les 2 nouveaux propriétaires entreprennent de nombreux travaux pour restaurer la beauté des lieux dans leur état d’origine !

Malheureusement le musée Berbère était fermé pour rénovation lors de notre visite.

Le Musée d’Yes Saint Laurent se trouve juste derrière le jardin, cependant nous avions été découragés par la file d’attente pour y rentrer. 

 

 

IMG_20190916_095548.jpg

 


 

 


IMG_20190916_101458.jpg

 

 


IMG_20190916_102103.jpg

 

 

IMG_20190916_094326.jpgIMG_20190916_095753.jpg
 

 

 

IMG_20190916_095034.jpg

 

 

IMG_20190916_101311.jpg

 

 

 

 Comptoir Darna 

 

Au pays des mille et une nuits, il est impensable de partir sans avoir vu un vrai spectacle de danse orientale !

C'est la veille de notre départ ! Notre dernière chance d'aller voir des danseuses orientales ! 

Dès l'entrée, la magie opère ! Les musiciens traditionnels jouent et occupent le grand escalier central. 

Ayant déjà dîner nous nous installons dans le patio en attendant le spectacle de danse.

Le Patio est une petite cour intérieure et intimiste dont la déco est tellement réussie qu'on se serait cru dans une forêt enchantée. Le grand arbre à caoutchouc est majestueux dans ce petit écrin éclairé à la bougie !

On y fume la chicha, sirote un cocktail et on profite tout simplement de cette ambiance tamisée ! 

Si vous souhaitez manger sur place, il est très recommandé de réserver à l'avance afin d'obtenir une table lors du spectacle. Autrement, vous pouvez bien entendu assister au show, en restant debout côté bar ! 

Les danseuses arrivent enfin et dévoilent toute leur souplesse et sensualité ! Elles portent des chandeliers sur leurs têtes, se cambrent en arrière pour toucher le sol !

 Nous sommes abasourdis par leur talents et reprenons un taxi pour la Palmeraie des étoiles plein les yeux !

 

 

 


 

IMG_20190921_185901.jpgIMG_20190920_205357.jpg

 

 

IMG_20190920_223808.jpg

 

 
IMG_20190920_224650.jpgIMG_20190920_212526.jpg

 

 

La Palmeraie

 IberoStar Palmeraie

 

Marrakech fût notre dernière chance pour se reposer cette année.  Car Il faut bien avouer que le voyage en Australie bien que ressourçant, ne nous a pas permis de lever le pied.

Cette destination n’était pas sur ma liste des priorités, mais n’ayant pas le temps ni l’énergie d’organiser un voyage lointain, Marrakech s’est quelques peu imposée à nous ! Habituellement nous ne sommes pas friands des vacances All-inclusive !

Mais il se trouve que cette fois si nous voulions nous dorer la pilule, en lisant un bon bouquin au bord d’une piscine au calme !

La formule en club semblait être une version idéale pour se détendre !   Ayant déjà une première expérience réussie dans un club vacance de la chaîne Iberostar en Andalousie, j'ai accepté de réitérer l’expérience !

Ayant profité un maximum du All inclusive, cet article manquera peut-être de bonne adresse pour vous restaurer, 

 

Dans la Palmeraie, a part des hôtels, franchement il n'y a pas grand-chose à voir ! Mais cela à son avantage ! On est au calme ! 

Excepté les balades à dos de chameaux ou une virée en quad, il ne se passe rien ! Donc si vous voulez être au cœur de l'effervescence, c'est dans un Riad de la Médina qu'il faudra chercher à vous loger !

Le bonus de ce séjour a été l'équipe Kappa qui, en somme,s s'implante dans les hôtels de très bonne réputation dans le but d'améliorer d'avantage la prestation.

Non seulement, des animateurs sont disponibles pendant la journée pour diverses activités ; Cours d'arabe, Calligraphie, aqua zumba, salsa, tir à l'arc, jeux de balles, trapèze oui vous avez bien lu, trapèze...et oui on en a fait !  Mais en plus des sorties touristiques encadrés sont inclus dans l'offre du séjour.

, comme un cours de cuisine dans un potager

 

 

IMG_20190919_130343.jpg

 

Déguster le couscous chez l'habitant

Visite de la Médina de nuit

Diner sous les étoiles dans le désert

Sans oublier les animations propres à Iberostar comme on ferait sur un bateau de croisière ! Soirée White par ci, soirée à thème par là.

L'établissement est très beau et bien entretenu ! Avec 2 piscines dont une réservée exclusivement aux adultes ! Quelques oies, chèvres et chats ont élues domicile dans le domaine.

 

 

IMG_20190918_214703.jpg

 

 

 


IMG_20190921_112710.jpg

 

Les chambres sont très propres, grandes avec de beaux matériaux. Un petit balcon  donne sur le jardin pour prendre l'air ou étendre son linge. La salle de bains entièrement carrelée et ses murs voûtés rajoute du cachet à l’ensemble. Les produits d'accueils sont naturels et locaux ! 

Le buffet de l’hôtel est gargantuesque. Tout le monde y trouve son compte et surtout lors du dîner ! Nous avons eu droit tous les jours à une autre spécialité marocaine, une sorte de poisson cuit à la plancha ! Je salive encore rien que de penser aux aubergines fondantes, aux épices justement dosées dans chaque plat ! Et étonnamment même le buffet des desserts est à la hauteur !

 

IMG_20190920_174347.jpg

 


IMG_20190921_103607.jpg

 

Je tiens tout spécialement à remercier Souad, Bineta (Equipe Kappa) et Sallah (le barman de la piscine Zen) qui ont fortement contribué à la réussite de ce séjour. Cette équipe de choc vous accompagnera dans toutes vos activités avec bienveillance et humour !

 

 

 

 

Terres d'Anamar.

 

Quel moment magique fût celui où nous étions au beau milieu de ce désert. Situé à environ 1 heure de Marrakech, nous avons rejoint les montagnes et ses terres arides au pied du Haut Atlas dans le parc National du Toubkal. Sur le chemin on constate de moins en moins de végétation toutefois le paysage n'est pas pour autant moins captivant.

Nous sommes une vingtaine de personnes qui en attendant de déguster un excellent tajine sous un ciel étoilé, capturent en photo cette endroit si particulier aux canyons rouge feu.

On aperçoit au loin la place Place Jamaa el Fna qui s’illumine, on boit le thé autour d’un feu

 

C’est sous une tente berbère que nous avons mangé ce fabuleux tajine cuisiner de manière traditionnelle.

Les Terres d’Anamar est un site éco-responsable proposant des hébergements en Tente-lodge et des activités comme des randonnées ou de la tyrolienne.

Cette petite entreprise n'emploie que des locaux et essaye de perpétuer les traditions ainsi que la vie en autarcie.

 

 

 IMG_20190917_192520.jpg

 

 


IMG_20190917_195118.jpg

 


IMG_20190917_202456.jpg

 

 

Bon à savoir

 

- Pour éviter la tourista ; S’assurer qu’il n’y est pas de glaçons dans vos boissons ! Se servir de l’eau en bouteille même pour se brosser les dents !

 

-Avant de monter dans un taxi se mettre d’accord avec le chauffeur sur le prix, impérativement !

Vouloir prendre le taxi pour rejoindre un autre coin de la Médina ne devrait pas dépasser 40 dirhams

Prendre le Taxi de la Médina jusqu'à la Palmeraie, c'est 150 dhs par exemple. Les tarifs sont plus élevés de nuit ! Il existe deux sortes de taxis, les grands taxis (en général des vieilles Mercedes) plus chers mais qui peuvent vous emmener en dehors de Marrakech, et les petits taxis (type Dacia ou Peugeot, Fiat,205) ne peuvent circuler hors Marrakech.

 

-Plutôt s'adresser aux femmes pour un renseignement.

 

-Négocier au moins de moitié les achats au Souk 

 

-Si un commercant devient trop insistant, répondez Safi (= « assez, ça suffit »).

 

-Dans le souk ; Marchez bien à droite afin que les mobylettes puissent passer.

 

Ne soyez pas étonné si une personne vous demande un peu d'argent après vous avoir aidé ! Toujours avoir à l'esprit que les marocains n’ont pas un niveau de vie très élevé ; il est donc normal qu’ils saisissent les opportunités qui se présentent. Un jeune homme nous a quelques peu guider à travers la ville pour finalement nous faire rentrer dans une épicerie qui appartenait à un membre de sa famille dans l'espoir qu'on achète. Une rencontre orchestrée donc, mais rien ne vous oblige à dépenser une somme astronomique. Refuser le thé serait probablement une offense. Le mieux, c'est de ne pas acheter tout au même endroit, les commerçants seront satisfait que vous soyez reparti avec un petit quelque choses, et ainsi vous partagerez les richesses !

 

 

 

 

 

 

 



24/01/2020
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres