Hoplà c'est-parti!

Hoplà c'est-parti!

En dessus- dessous du Nord Est au sud de l'Australie (Chapitre 2- QUEENSLAND)

                                                                                        

C'est parti pour l'étape la plus dangereuse de notre parcours. L’Australie est bien connue pour être la terre d'accueil d'espèces parmi les plus dangereuses de ce monde. On y trouve des animaux qu'on ne trouve pas ailleurs et souvent soit ils sont très grand, aux dents bien pointues, soit ils sont mortellement venimeux. On ne se balade pas dans ce coin comme on se balade en ville. On ne se baigne pas avant d'avoir repérer les panneaux qui signalent les animaux qu'on ne voit pas forcément. Ici, les dangers s'anticipent et c'est primordial de vous rappeler qu'il faut en permanence faire attention !

 

 

Je croise les doigts en atterrissant sur Proserpine pour que la grisaille nous fiche la paix ces prochains jours.

Proserpine dispose d'un très petit aéroport, donc on a vite fait de récupérer nos bagages qui sont déjà dans un piteux état après 3 vols!

Nous rejoignons Airlie Beach en navette où nous avons réservé un Air bnb pour les 2 prochaines nuits.

 

J’appréhende car, pas plus tard que le mois dernier, le Queensland était victime d'importantes inondations. Je crains le pire et je réfléchis à d'autres alternatives de séjour, tout en priant de pouvoir appliquer le plan initial.

Sauf qu'à Airlie Beach, tout semble très paisible. Nous n'avons aucunement l'impression que cette partie du territoire a été touché. Tout est en ordre. La petite ville balnéaire est à taille humaine. Tout le monde a l'air relax et en vacances ! C'est un monde à part. On est loin des prix extravagants de Sydney, tout le monde se balade en maillot de bain et en Tongues. "Bienvenue à Airlie Beach".

 

 

IMG_20190317_143553[1].jpg

 

 

Nous sommes dans une région au climat subtropical. Même s’il fait chaud, étrangement je ne ressens pas de fatigue comme quand je suis en Alsace durant l'été. A Airlie beach les habitants qui soit dit en passant sont juste un peu plus de mille, ne connaissent pas de température sous 20 degrés. Autre particularité dans cette petite bourgade en bord de plage, c'est qu'on ne peut pas se baigner ! La mer nous tend les bras mais c'est un piège ! L’eau est infestée de méduses qui piquent ! Pour que les touristes ainsi que les habitants ne soient pas frustrés, un lagon a été aménagé et fait notre bonheur immédiat car il fait aujourd'hui minimum 30 dégrés !

 Si le lagon est trop bondé en pleine saison par exemple, opter pour Boathaven Beach avec ses filets anti-méduses ou allez jusqu'au wild waterfall of Cedar Creek à Proserpine.

 

 

IMG_20190317_164115[1].jpg

 

 

Airlie Guest House

 

Nous logeons chez Mick et Megan, une maison d'hôte pas comme les autres ! Trouvé sur Air bnb. A cinq petites minutes du centre a pieds.

Ici règne le calme et on marche pieds nus dans la résidence. Le mobilier remarquable et le confort est de mise. On s'occupe de préparer son propre petit déjeuner et autres repas si on le souhaite dans une magnifique cuisine commune et on profite de cette superbe vue qui donne sur la côte. Ce soir nous allons donc dîner sur place après avoir fait des courses au Woolworth et regarder les étoiles à l'aide du télescope mis à disposition.

C'est une belle propriété où l'hospitalité est de qualité sans pour autant être envahissante ! J'espère de tout cœur pouvoir revenir un jour !

 

 IMG_20190317_145338[1].jpg

 

IMG_3269.JPG 

 

 

Le but principal de cette halte est de découvrir, l’une des plus belles plage du monde ainsi que la grande barrière de corail. C'est la première fois que je mets un pied dans le Nord de l'Australie et je vais enfin réaliser un rêve de petite fille.

Airlie est le portail des 74 îles de Whitsunday , dont seulement 7 sont occupées, la plus part du temps par des Resorts de luxe et une population aisé.

 

Pour le coup, nous avons choisi une excursion haut de gamme vers les Whitsunday Islands et tout particulièrement Whitehaven beach. Pas de catamaran ou de ferry surpeuplé. C'est une excursion sur un élégant voilier, le Lady Enid, exclusivement pour adultes.

 

L’équipe se charge de vous récupérer à votre lieu d’hébergement aux alentours de 7 heures du matin. Je me rends compte que nous ne sommes que 12 personnes pour l’embarquement. Il est évident qu'on est tous très heureux et conscient de notre chance d'être sur ce bateau. Nous apprenons timidement à nous connaitre et savourons cette agréable atmosphère.

 

Le petit déjeuner est prévu sur le voilier. Bien que les vagues exigent un bon équilibre, l’équipage qui n’est que 3 gère à merveille le départ en mer. Nous voguons pendant 3 heures pour atteindre Whitehaven beach. Nous pouvons contribuer à notre guise a diriger le bateau et au déploiement des voiles, ce qui n’a pas l’air d’être une mince affaire.

Ce magnifique yacht a participé autre fois à plusieurs courses « Sydney-Hobart » dans les années 60. C’est avec émerveillement qu’on découvre son histoire et pourquoi il est nommé ainsi.

 

Nous atteignons enfin cette île de rêve où il fait une chaleur de plomb. Après avoir profité pleinement de la brise en mer, le retour à la terre est quelque peu perturbant. L’île est très convoitée par des papillons de toutes les couleurs qui embellissent le décor sauvage et par beaucoup de touristes venus pour les mêmes raisons que nous. L’île est par contre inhabitée pour sa sauvegarde donc chaque fin d’après-midi, tous autant que nous sommes, sommes prier de quitter l’île, à l'exception de quelques campers ayant réservés au préalable.

https://www.journeyera.com/whitehaven-beach-camping/

 Nous suivons un membre de l’équipage jusqu’au Point de vue sur la colline de Hill Illnet . C’est là que on se rend compte de l’étendue de cette plage de 7 kms à marée basse, le sable qui s’y trouve est le plus blanc des sable et un des plus pur au monde. En effet, composé à 98% de silice, en termes de pureté, on trouve rarement mieux.

Nous avons ensuite quartier libre pour explorer l'île avant de reprendre le voilier pour y déjeuner.

Les courants faibles formes des dunes blanche sous la mer et façonne un paysage idyllique !

On peut y croiser des raies, des requins citron ou encore des tortues si c'est la bonne saison.

C'est le moment pour une séance photo des plus incroyables et une promenade à pieds en eau peu profonde. Si vous souhaitez vraiment vous baignez il est fortement conseillé d’être équipé d'une combinaison de plongée. Les méduses dans le coin sont sans pitié.

L'Effet miroir du sable m'a pris au dépourvu. C'est à Whitehaven beach que j'ai attrapé mon premier coup de soleil. Alors, ne vous faites pas avoir comme moi, protégez-vous !  Je m'étais tartiné de crème solaire le matin lors du trajet en bateau. Dans l'euphorie du moment je n'ai pas réitéré l'application. Et j'en ai souffert pendant plusieurs jours. Heureusement que je ne pars jamais en voyage sans un tube de gel d'aloe vera, qui d'ailleurs soulage n'importe quel bobo cutané !

 

A bord c’est l'heure du repas ! Au menu du poulet, du saumon ainsi que des crevettes géantes , locales tant qu'à faire ! Le tout accompagné de belles salades bien colorées qui raviront toutes les papilles.

 

Sur le chemin du retour nous accostons la grande barrière de corail pour inspecter de plus près la vie sous-marine. L'équipage est très prévenant et nous fait un débriefing de sécurité, notamment quelques astuces pour mieux maîtriser la nage avec les palmes. On nous explique aussi que le corail est fragilisé à chaque tempête et que le réchauffement climatique menace dangereusement la diversité de la Grande barrière. Il est donc primordial de faire très attention de ne pas endommagé bêtement le corail avec nos palmes et d'éviter tout contact avec ce qu'on trouve. C'est un plaisir strictement visuel !

En tenue de plongée, je saute et je nage aussi vite que je peux vers la barrière, avec la Go pro accrochée au poignet.

Je suis exalté par une activité pareille. Cette sortie sous l'eau restera mémorable, tellement je ne savais plus où donner de la tête.

Les autres passagers du voilier ainsi que moi-même, communiquons avec nos tuba sous l'eau, tant bien que mal pour partager nos trouvailles.

Nous y avons croisés des bénitiers géants qui se ferment brutalement quand les poissons le titillent ! Des éponges qui respirent la vie ! Des limaces et des étoiles de mer comme nul par ailleurs sur terre, des poissons aux couleurs épatantes, comme le poisson chirurgien, poisson perroquet, Labre oiseau faisant penser à un colibri ou encore des poissons clown. Un véritable rêve aquatique !

 

Nous terminons le trajet avec une coupe de mousseux et des petits snacks pour nous remettre des efforts après le snorkeling. Une fois amarré, nous nous séparons de l'équipe Enid Sail en embrassade, car je vous le rappel les Aussies sont très amicaux.

Je vous recommande fortement cette excursion exceptionnelle et remercie encore l'équipage pour leur accueil et pour avoir rendu cette escapade si agréable et romantique.

http://ladyenid.com.au/

 

IMG_20190318_105757[1].jpg

 

 IMG_3380.JPG

 

IMG_20190318_120605[1].jpg

 

 

IMG_20190318_160714[1].jpg

 

Pour ne rien gâcher de cette journée magnifique, nous sommes allés se restaurer au Northerlies un bar & Grill au décor splendide en front de mer sous la recommandation de Mick notre hôte. Une navette est fourni toutes les heures par le restaurant même pour s'y rendre dans le village d'à côté.

Nous attendons donc gentiment que le mini bus nous cherche pour dîner dans un cadre grandiose.

 

 

 

Restaurant Northelies

L'établissement fait face à la mer et respire la détente.

Très axé sur le thème bateau/mer, l'ouverture de ce restaurant est à l'origine d'une triste histoire que vous pouvez découvrir sur place 

Le personnel est attentionné et professionnel au vocabulaire très "Fabulous". Nous avons pu déguster une viande de bœuf des plus succulentes et un dessert préparé avec soin.

Excellente adresse où on souhaite retourner car tous les éléments d'un repas parfait y sont réunis, bien que ses tarifs ne soit pas pour toutes les bourses. C'est la note la plus élevée de toutes les vacances !

Découvrez également leur ressort.

https://www.northerlies.com.au/

 

Avant d'attaquer le bitume, il faut bien évidement se nourrir. C'est à Cannonvale au Fat Frog que nous avons brunché. Petit resto en bord de plage offrant des assiettes vibrantes et vitaminés. 

Un bon toast d'avocat frais et quelques tranches de bacon nous redonnent de l'énergie pour débuter ce road-trip.

On remarque que dans ce pays, qu’à part le bacon, il ne servent pas spécialement de porc sous d'autre forme. Je n'ai trouvé aucune fois de filet mignon proposé sur un menu. Et en tant que française, le jambon à l'os en charcuterie n'est pas très engageant. Si vous êtes à la recherche de vrai charcuterie pour vos sandwichs, foncez chez l'épicier Italien! Même si la viande est bonne, on tourne un peu en rond ! Du bœuf en veux-tu, en voilà !  Du poulet, du poulet et pourquoi pas du poulet et du bacon bien sur.

Nous y avons découvert une recette Australienne qui me plait de reproduire de temps à autre à la maison. Les Green Pea & Feta Fritters! Un régal ! Je compte bien vous partager sur la blog prochainement.

 

 

 

 Road trip 

Nos affaires sont prêtes et nous allons récupérer notre Camper van chez Wicked Campers loué par avance sur internet. Notre programme des 2 prochain jours est de rouler jusqu'à Cairns.

Wicked Campers propose toutes sortes de véhicules et surtout des Vans miroitant l'humour Aussie. C'est rigolo 5 minutes mais on ne s’imaginait pas faire 800 kms avec un van aussi voyant ! Nous avons donc opté pour quelque chose de plus discret, automatique et confortable.

 

Le van est bien équipé, bon le vieux Tom-Tom en option ne veux pas s'allumer mais heureusement qu'on avait imprimé notre plan de route. On ne sait jamais ! Bien qu'ayant des téléphones portable , le réseau dans le bush se fait rare!

 

L’Objectif du jour est de faire un maximum de kilomètres pour se rapproché de Cairns. Un petite pause glace, est prévue sur Townsville. Nous empruntons la Bruce High Way  ( autoroute) sur laquelle nous ne croisons que quelques Trucks, les fameux Camions à rallonge et des oiseaux en tout genre qui chassent au bord de la route. Etonnamemnt, le paysage est très vert et nous remarquons qu'il s'agit d'un coin très agricole, il y a des manguiers et des bananiers à perte de vue.

Cette route côtière date des années 30 et est nommée d'après un Ancien ministre qui à l'époque était en charge des travaux publics.  Vous trouverez sur votre route des panneaux improbables et assez cocasses.

 

 

IMG_20190319_144904[1].jpg
 

IMG_3513.JPG

 

IMG_20190320_100258.jpg

 

La chaleur est écrasante. Peu à peu l'idée de dormir dans le van semble être une torture.  Nous ne sommes pas sure de pouvoir climatiser durant la nuit et laisser les fenêtres ouverte, est tout simplement impensable. Je crains pour notre sécurité et les moustiques ont un penchant pour ma chair. Ayant déjà parcouru quasiment  500 kilomètres nous réservons une chambre d'hôtel via booking.com en dernière minutes afin de se reposer dans un vrai lit, dans une ville choisie un peu au hasard. La ville de Lucinda semble être une bonne destination pour notre halte .

 

J'ai toujours rêvée d'aventure, pourtant lors de ce séjours, je me suis rendu compte que ce n'était pas à la portée de tous.

Le plan de ce roadtrip été de s'initier à la vie en campervan.

Pas si facile d'oublier son confort habituel. Dans un campervan, il faut se contenter de peu et faire avec les aléas environnent.

Toutes sortes de désagréments sont à prendre en considération.

Pas de douche, très peu d'équipement, dormir sur un matelas fin, l'insécurité etc...

Quand on a 20 ans, on ne se pose pas ce type de question. A 30 c'est totalement différent!

Nous étions pas prêts et toutes les excuses étaient bonnes pour réserver des chambres d'hôtel.

J'ai honte d'avouer que nous avions même pas tenté de dormir une seule nuit dans le véhicule.

Je pense que l'option Camping Car, équipé d'un vrai lit, des sanitaires et une cuisine est bien plus appropriée en ce qui nous concerne.

 

L'hôtel Hinchinbrook Marine Cove Resort est sans grande prétention mais suffisamment confortable ! Situé au bord d'une Mangrove, c'est plus une adresse pour les habitués de la pêche. On observe quelques occupants lancer leurs filets au-dessus du ponton dans l'espoir d'une bonne prise de crabes ou autres. Une belle petite piscine permet de nous délasser après cette longue journée sur la route.

Au réveil, nous découvrons la belle Mangrove à la lumière du jour. A notre grande surprise un Kookoobura nous attend sur la terrasse pour le café. Nous apprenons notamment que la mangrove est un sanctuaire des Dugongs mais cette belle espèce partage celle-ci avec des crocodiles d'eau douce. Il est donc proscrit de s'y baigner, sans blague !

En face ce trouve l'île de Hinchinbrook, bien connu pour ces belles balades sur le chemin du Thorsborne Tail, à la nature encore intacte . Piscines et cascades à foison aux eaux cristallines. Il est possible de louer un bateau pour si rendre mais faute de temps, nous sommes contraint de reprendre la route pour atteindre Cairns au plus tôt pour participer aux excursions réservées à l'avance. Je vous laisse tout de même un lien au cas ou vous auriez plus de temps que nous pour y faire un tour. https://www.australia.com/fr-fr/itineraries/hinchinbrook-island.html

 

 

IMG_20190320_074424[1].jpg

 

Si vous vous enfoncez à l'intérieur des terres passant des champs de cannes à sucre et en faisant attention aux vaches qui circulent au milieu de la route, vous allez alors rejoindre le Parc Naturel du Girringun. Dans ce parc ce trouve la plus haute chute d'eau du pays (268 mètres), classée au Patrimoine mondial de l'Unesco. Il s'agit des Wallaman Falls , qui forme une piscine naturelle de 20 mètres de profondeur. Si vous désirez rejoindre celle-ci il faudra s'affranchir d'une randonnée plus ou moins sportive de 2 kilomètres, compter 30 minutes pour descendre et penser à vous emmener une bouteille d’eau surtout pour la remontée bien raide ! Autrement vous pouvez vous contenter d'observer les chutes depuis un Look-out pour l'admirer de face !

 

C'est reparti pour attaquer le bitume.  Après moins d'une heure et demie de route nous atteignons la fameuse plage Mission Beach. Nous profitons de cette pause pour prendre quelques photos. 14 kms de plage complètement désert dans cette petite ville balnéaire entourée de forêt tropicale vierge ! C'est l'endroit parfait pour pratiquer des sports aquatiques en tout genre.

Elle est appelée ainsi car ce fût le portail des premiers débarquements des colons en 1864.

Des panneaux aux messages écolo bordent la plage pour inciter les touristes à ne pas jeter leurs déchets n’ importe où.

Cette plage fait partie de la Cassowary Coast (La côte du Casoar) Le Casoar est un oiseau emblématique, tout droit sorti du temps des dinosaures ! Nous avons eu une chance énorme d'en apercevoir un en liberté sur le bord de la route. Cet oiseau impressionnant, aux couleurs très vives, pouvant mesurer jusqu'à 2 mètres est l'oiseau considéré le plus dangereux au monde car il peut vous tuez d'un seul coup de patte dotée d'une griffe redoutable de 12 cm. Même si de prime abord, il à l'air craintif, gardez vos distance! S’il se sent en danger, il n'hésitera pas à charger !

 

Prochain arrêt ; Paronella Park à Mena Creek.

Après avoir passé de nombreux panneaux typiques du coin ainsi que centaines de champs de cannes à sucre, nous voilà arrivés à Paronella Park. C'est un curieux lieu qui se dresse devant nos yeux. Il faut tout d'abord traverser un pont suspendu au-dessus d'une cascade pour y entrer.

 

C'est dans les années 30 qu'un immigrant espagnol se prend d'affection pour cette cascade et décide d'y construire un château de ses propres mains. C’est le premier endroit en Australie qui put faire usage de l'électricité grâce à un système hydraulique ingénieux qu'il fait venir d'Allemagne.

Il réalisa ses rêves jusqu'à en créer un lieu d'animation en proposant à la population aisée des Garden Party et des séances de cinéma.

A son décès, ce patrimoine fût laissé à ses enfants qui peinent à entretenir et a subvenir financièrement à l'évolution de ce Parc qui finit par être laisser à l'abandon. 

Les matériaux avec les quels sont bâti la plus part des édifices sont poreux et rapidement le site se transforme en ruine.

C'est aujourd'hui ce qui fait tout son charme ! Ce parc d'environ 5 hectares abrite plus de 7000 arbres, des papillons emblématiques du pays tel les Ulysses aux couleurs turquoises.

Passage obligé si vous passez par-là ! Ce n'est qu'émerveillement en pleine forêt tropicale !

 

 

IMG_20190320_140852[1].jpg

 

 

IMG_20190320_141040[1].jpg

 

IMG_20190320_135119.jpg
 

IMG_20190320_140728.jpg

 

 Les visites ça creuse, et à part quelques fruits engloutis au réveil, nous n'avons rien mangé de bien consistant depuis la veille. Nos estomacs crient famine et le souci c'est qu'on est encore assez loin de cairns et toutes les petites adresses susceptibles de nous plaire en chemin sont fermés. Ben oui il est 15 heures. Le rythme de vacanciers nous force a tester le Fast-food Australien qui est le Hungry Jack, l'équivalent du burger-King chez nous. Purement utilitaire, je ne vais pas vous dire qu'on s'est régalé ! Bien trop Salé, cependant cela à le mérite d'être abordable et de faire taire notre faim.

 

En chemin tout nous intrigue ! Nous décidons de faire un dernier arrêt avant Cairns (qui doit être à moins de 30 minutes). Nous bifurquons à Crystal Cascades. Un lieu où nous pouvons nous rafraîchir en plein milieu d'un paradis tropical à l'écart de la foule.  Quelques point de vue sur un sentier balisé, permettent d'observer de, cascades bien agitées sans danger. Nous rencontrons des énormes araignées, des canards voulant faire copain-copain et des touristes avec lesquels nous échangeons de bons tuyaux. On peut s'y baigner dans des points précis. Attention tout de même au choc thermique, l'eau est glaciale.

 

IMG_3615.JPG

 

IMG_20190320_165812.jpg

 

Cairns ; Voulant se faire plaisir pour ce voyage d'une vie, nous avions réservé une chambre à l'hôtel Pullman International. Il existe 3 Pullman différent dans cette ville pour combler toutes sortes de clientèles. Les hôtels Pullman sont pour moi une valeur sûr ! En terme de literie, d'équipement, situation et formule Petit déjeuner, cette marque de la chaîne Accord est notre préféré et celle des Chinois aussi, je vous expliquerais ça plus tard !

Le soleil est sur le point de se coucher et les chauve-souris géantes noircissent le ciel se dirigeant de toute évidence vers la forêt.  A Cairns, ce qu'on remarque de suite c'est les gangs de Rainbow lorikeet qui font un boucan pas possible, ce qu'il faut le voir de ses propres yeux pour le croire !

 

Nous profitons de l'espace bien être pour nous détendre. L'hôtel dispose de deux bassins à l'étage surplombant la ville. Et nous avons bien fait car les jours suivant la météo se gâte et il sera inutile d'aller se baigner car nous serons trempés de la tête au pied par des pluies incessantes.

Le buffet du Petit déjeuner au Pullman est de haut niveau. Il est possible de composer ses propre jus ; goûter aux miels locaux, demander des omelettes minutes et tester la cuisine asiatique ! Oui Asiatique. Cairns est une plaque tournante du commerce avec la Chine, il va de soi que le buffet propose une tel gastronomie. De plus l'hôtel est fréquenté à 80 % par les chinois, alors par moment on se demande vraiment dans quel pays nous sommes !

 

 

Restautrant Happy 410 

Le soir, nous allons nous restaurer dans un restaurant Coréen préalablement choisi sur Tripadvisor comme à notre habitude. C’est à Happy 410 (traduit cela veut dire content pour 10 dollars) où nous avons découvert une cuisine inventive et surprenante. L’établissement dispose d’une jolie court intérieure. Notre premier plat semblait vivant ! Il s'agissait de ravioles recouvertes de bonite séchée et finement râpée. Au contact des ravioles chaudes, les lamelles de bonite se mettent à se balancer. Nous avons également commandé du Saumon de Tasmanie qui fût un vrai délice et je crois bien le meilleur saumon cuit de toute mon existence !

 

Petite promenade dans la ville 

Si vous y rester plusieurs jours sur Cairns, l’idéal serait de faire vos courses au RUSTY’S FRUIT MARKET Grafton’s street . Vous y trouverez une variété folle de fruits et légumes. Il est agréable de voir toute ces couleurs sur les étals des marchands.

C’est aussi l’endroit parfait pour s’abreuver d’un bon Chai chez Annee Caphê Sua Da comme ils savent si bien les préparer ici !

NIGHT MARKETS: Bon, passez outre tous les souvenirs made in china! Ici c’est l’endroit pour se faire masser ! Ne vous attendez pas à un décor de rêve mais plutôt des massages à la chaîne et sans aucune intimité. Alors si vous êtes tendu, sachez qu’il est possible de se faire masser de la tête aux pieds pour 25 Dollars !

 

IMG_20190323_121509.jpg

 

 IMG_20190323_134754.jpg

 

 

Le musée d’Art !

 

Comme à Sydney, visiter le Musée d’art est une activité gratuite alors pourquoi s’en priver ?

L’exposition en cours nous a donné le sourire.

 

 

IMG_20190323_131140[1].jpg

 

 

Cairns dispose aussi d’un lagon artificiel car la mer est envahie de méduse !  Eh oui, qu’il est bon de pouvoir se rafraîchir quand même sans avoir à débourser une pièce ! Il existe des casiers payants pour y ranger vos affaires de valeur mais ils sont généralement pris d’assaut ! Etrangement les australiens ne sont pas méfiants comme nous les Européens, Ils se baignent la plus part du temps en laissant leurs affaires en évidence.

L’emplacement dispose de cabines pour se changer et pour se doucher !

Forcément se baigner ça creuse ! Avant de prendre l’avion nous nous sommes arrêtés un peu au hasard pour un super bon burger au poulet accompagné des frites de patate douce au Frydays avec pignon sur rue ! Et comme partout sur le continent, le personnel était au top question service !

 

 Pour notre dernière nuit à Cairns nous avons décidé nous éloigner du centre. C’est au Holiday inn Habourside au bord d’une esplanade bien calme que nous avons posé nos valises.

La chambre était grande et confortable. Ce qui m'à également plut c'est les produits locaux dans la salle de bain ! Que le personnel de l'hôtel était adorable et ont une navette à disposition pour des aller-retour vers le centre à toutes les heures !

 

Nous nous sommes également restauré sur place car nous avions besoin de repos. La déco du restaurant est certes très kitsch avec ses fausses fleurs omniprésentes pourtant la cuisine est de grande qualité !.Nous avons remarqué qu’il était plutôt fréquenté par les locaux et pour cause !

C’est le meilleur calamar à la romaine que j’ai pu goûter, c’est le seul endroit qui me proposer enfin du Baramundi (poisson Australien) et Monsieur Hoplà s’est régalé avec une carbonara au crocodile ! Au fait le crocodile … Au niveau gustatif, C’est entre le poisson et le poulet.

Le bar propose des snacks et des cocktails originaux durant l'après-midi. 

 

Regarder un film….J’ai essayée et j’ai éteint la télé et me suis endormie au bout d’une heure. Sans rires, les publicités s’enclenchent toutes les 5 minutes il est donc inconcevable de regarder un film dans ces conditions. Cela ne m’étonne pas que les Aussies préfèrent passer leurs temps dehors plutôt que d'être devant leur poste de télé.

 

Il recommence à pleuvoir à Cairns et cela mets en péril notre activité tant attendue à une heure de route. Nous avions réservé une excursion avec Dreamtime  Walks dans la forêt Tropicale de Daintree et plus précisément vers la  rivière Mossman qui s’écoule au milieu de grosses pierres de granit.

Des rangers locaux proposent des tours guidés, pour vous faire découvrir la biodiversité des lieux.

Nous prenons tout de même le risque de nous y rendre, sauf que la pluie est de plus en plus intense !

Malgré la météo, nous nous trouvons nombreux au même endroit dans l’espoir de maintenir l’excursion. Nous faisons d’abord connaissance avec notre guide avant de monter dans notre bus.

Nous embarquons en forêt en petit groupe, jusqu’à que le guide, fort de son expérience change d’avis et demande au chauffeur de faire demi-tour.  Les chemins étaient déjà trop inondés ! Ce n’est pas raisonnable de s’enfoncer dans la forêt d’après lui. Les risques d’inondation à l’instant sont fort probables et on risquerait d’être coincé là-haut pour plusieurs jours.

 

Légèrement déçue, je dois tout de même souligner que notre guide Roy à insister pour que nous restions afin de nous faire la démonstration de quelques rituels de son peuple les Kuku Yalanji. Les légendes et traditions Aborigènes sont absolument fascinantes ! Nous avons découvert une plante saponifiante pour se laver, comment chasser les mauvais esprits et avons notamment échangé à table autour d'un Thé local et le Damper (scone)  et on nous à raconter les débuts de ce projet  touristique en ce lieu protégé ainsi que les difficultés de ce peuple indigène à s’adapter à la vie en société, pris au piège sur leur propre territoire.. Il est triste de voir que les jeunes qui habitent en ville se tournent vers les drogues et l’alcool.

Nous sommes restés plus de 2 heures sur place, l’excursion a été intégralement remboursée bien que le guide a pris de son temps pour partager sa culture.

https://www.mossmangorge.com.au/experience/dreamtime-walks

 

Il pleut toujours le lendemain…. Mais les températures restent agréables. Nous reste encore une excursion pour laquelle nous nous réjouissons. Ok les conditions métrologiques ne sont pas optimum mais on m'assure que la réservation est maintenue.

En chemin, prêt de James Cook Université, se trouve un champ où des dizaines de kangourous gambadent en liberté. La nature dans toute sa splendeur!

 

Sceenic Skyrail

C’est parti pour survoler la canopée tropicale et luxuriante, sur 14 kms de trajet en télécabine afin de rejoindre un ancien village minier.

Certes un peu chère mais il s’agit d’une expérience unique. . On s’envole plusieurs mètres au-dessus de la forêt vierge et aperçois Cairns et la mer de Corail en arrière-plan.

Des étapes sont prévues pour admirer de plus près les arbres centenaires et repérer les chutes de la rivière Barron qui pour le coup fûrent spectaculaires dû aux grandes quantités de pluie tombée sur Cairns ces derniers jours. Par temps de sécheresse, les cascades ont moins de débit forcément ! Malgré l’adrénaline, on se sent vraiment en sécurité dans la cabine et on en prend vraiment plein la vue !

Ce projet a également gagné un prix d'innovation pour son éco-responsabilité.

 

 

IMG_20190322_103756[1].jpg

 

 

IMG_20190322_111123.jpg

 

 

IMG_3678.JPG

 

Localisé à 330 mètres au-dessus du niveau de la mer Kuranda à attirer beaucoup d’artistes et musiciens dans les années 60 de par sa position de résistance pacifique à la guerre du Vietnam et à son atmosphère détendue aux promesses d’autarcie.

Le village est très coloré par ses fresques, galeries d’art et ateliers. Les habitants aujourd’hui sont principalement des commerçants qui proposent aux touristes un marché aux multiples possibilités et de petits restaurants notamment végan.

Se faire prédire l’avenir, se procurer des souvenirs artisanaux comme le boomerang ou les didgeridoo ou encore les sacs et ceintures en peau de crocodile. Néanmoins le plus irrésistible d’entre eux c’est un bijou orné d’un Opale. L’Opale est une pierre précieuse aux couleurs vives et mystérieuse que les aborigènes nomment le serpent de l’arc en ciel.

Découverte pour la première fois en Australie en 1849. Sa qualité est jugée d’après la pureté de ses cristaux qui créent des reflets irisés. En litho-thérapie celle-ci est reconnue pour l’équilibre des chakras et favorise le lâcher prise. Et bien sûr je n’ai pas pu résister à la tentation d’en ramener un à la maison !

A l’entrée du marché Héritage longez sur la droite pour voir de plus près l’épave d’un avion datant de la seconde guerre mondiale.

Le village produit son propre miel, mondialement connu et on y trouve également du vin de mangue ! Qui soit dit en passant est très goûteux !

 

IMG_20190322_142601.jpg

 

IMG_20190322_142833.jpg

 

 

-Birds World (Monde des oiseaux) Nourrissez vous-même les plus grands oiseaux en voie de disparition et faite la rencontre d’un Casoar aux allures préhistorique. Le Casoar à une préférence pour les raisins ! Il boude lorsqu'on lui tend des graines.

-Butterfly Sanctuary (Sanctuaire des Papillons)

Emerveillez-vous devant l’emblématique papillon Ulysse noir et turquoise !

-Des chemins tout tracés pour s’immerger dans la jungle. Comme la Jum Rum Creek Walk qui croise celui de la Jungle Walk, qui présente aucune difficulté.. Un chemin en planches suspendues au-dessus de la forêt permet de rejoindre le point d'observation de Barron Falls depuis la route de Barron.

-Koala Gardens (Parc animalier) Profitez d'un selfie avec un kangourou habitué au contact humain et les koalas, ben dorment toujours comme d'hab.!

 

Sceenic Railway

Pour le retour, nous avons opté pour le train pittoresque passant un chemin de fer panoramique à travers la forêt pluviale ! Un trajet splendide de 2  heures dont quelques arrêts pour à nouveau s’extasier devant ses cascades de la rivière Barron . Vous aurez droit à tout un exposé sur l’histoire du village et la construction de ces rails au dépend des ouvriers dans cette forêt pluviale infestée de pythons.

Je ne peux que vous conseiller cette visite d’une journée, à savoir que pour profiter au maximum des attractions sur place vaut mieux s’y rendre tôt. Le dernier train au départ du village part au plus tard à 15h30, donc nous n’avons pas eu le temps d’explorer le village dans son intégralité.

https://www.skyrail.com.au/

Vous pouvez bien entendu vous y rendre par vos propre moyen mais survolé cette forêt pluviale si dense en téléphérique puis revenir en train pittoresque fût une expérience magique !

 

 

IMG_3703.JPG

 

 

IMG_3707.JPG

 

 

IMG_3771.JPG

 

 

IMG_20190322_152511.jpg

 

IMG_3827.JPG

 

Et pour ne pas changer, par manque de temps nous n'avons pas pu faire les choses suivante ;

 

 

-Palm Cove, se succèdent ensuite les plages de Clifton Beach ,Kewarra Beachet, Trinity Beach - et Port Douglas:  la  4 miles beach pour des photos de rêve!

 

- Du aux innondations...Faire la randonnée dans la forêt de Daintree, classée au patrimoine mondial, qui accueille le plus large éventail de plantes et d’animaux au monde.

 

- Se rendre à Cow beach et y faire de la balançoire + Manger une glace Floravilla Ice Cream Factory

 

-  Faire du Snorkeling à Cap tribulation avec OceanSafari.

 

Mot de la fin

 

Cette semaine était loin d'être de tout repos. Nous avons enchaîné les visites au pas de course pour voir un maximum. Même si le temps n'était pas toujours en notre faveur, les températures étaient agréables. Cette immersion dans cette forêt de plus de 150 millions d'années

Il y a tant à voir dans cette partie du pays, et toutes découverte est fabuleuse! Nous nous attendions à un environnement plus aride, alors que la végétation est exubérante. 

Cette éco-système est fragile et est malheureusement touché par la pollution et le réchauffement climatique.

J'espère de tout coeur que les consciences s'éveillerons afin que cette nature sauvage et indomptable reste préservée.

 

C'est une chance inouïe d'avoir pu voyager jusqu'ici! Néanmoins si nous avions à refaire, j'estime qu'il faudrait 1 semaine voir 10 jours en plus pour explorer convenablement le Queensland.

J'ajouterais à notre liste des lieux à voir:

-Hinchinbrook

-Le comté de Noosa (Sunshine Coast) plus au sud du département

-Cape Hilliborough ( la plage aux Kangourous)

-Fritzroy Island

 

 IMG_3428.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



06/10/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres